Les enfants uniques

Nous appelons un enfant qui n’a ni frère et ni sœur un « enfant unique ». Il y a 50 ans, les enfants uniques représentaient tout juste 10 % des enfants américains. Aujourd’hui, on compte 14 millions d’enfants uniques aux États-Unis, soit 20 % des enfants américains.

Les recherches montrent qu’en général, ils réussissent très bien à l’école parce qu’ils ont beaucoup plus de contact avec les adultes. Ils reçoivent beaucoup d’amour et d’attention de la part de leurs parents et ils ont généralement confiance en eux. Ils sont aussi très indépendants parce qu’ils ont l’habitude d’être seul. Et parce qu’ils passent beaucoup de temps avec des adultes, ils sont souvent très organisés.

Il est vrai que les enfants uniques peuvent parfois être gâtés par leurs parents parce qu’ils leur donnent tout ce qu’il demande. De plus, petit point négatif, les enfants uniques peuvent être assez égoïstes, et ils peuvent aussi être impatients, surtout si les choses se passent mal parce qu’ils n’ont pas à résoudre de conflits avec leurs frères et sœurs.


Press Start Task to see the questions. All typed answers must be in French.