La police de la cité de Londres

Aujourd’hui, on trouve des policiers partout, mais en 1700 Londres ne possédait aucun policier. Quelques hommes d’âge mûr assuraient la protection des rues de la ville la nuit et ils étaient très peu payés pour cette tâche.

Il y a environ 300 ans, Londres commençait à s’étendre. La ville était très sale et de nombreuses personnes étaient pauvres. Il y avait tellement de voleurs qui dérobaient de l’argent dans les rues que les gens restaient chez eux autant que possible.

En 1750, Henry Fielding commença à payer un groupe de personnes pour arrêter les voleurs. Ils faisaient office de policiers et étaient appelés, « les coureurs de Bow Street », car ils travaillaient près de la rue Bow Street. Cinquante ans plus tard, on comptait 120 coureurs mais Londres s’était tellement étendue qu’il était nécessaire d’en avoir plus. Donc en 1829, la première force de l’ordre, Metropolitan (ou London) Police Force, du Grand Londres débuta avec 3 000 officiers. Jusqu’en 1920, tous les policiers de Londres étaient des hommes.

Aujourd’hui, la police de Londres est assez bien rémunérée et pour le peu d’officiers qui montent encore à cheval, la paie est encore plus élevée que celle des autres officiers.